Démarche, série Scènes d'existence




« Le sentiment d'émerveillement a ceci de particulier qu'il se rapproche de l'expérience spirituelle. Ce qui les unit est la suspension mentale, le silence de l'esprit, qui nous fait perdre le sens de l'individualité, et, de ce fait, nous unit à la totalité. »  – Jean-Marc Mantel

 C’est ce merveilleux sentiment qu’est l’émerveillement que j’essaie de susciter à travers chaque oeuvre. En prenant appui sur une vision animiste du monde j’insuffle tant aux personnages qu’à toutes choses une âme, une vie secrète. L’émerveillement nourrit mon imaginaire qui se déploie et soudain les objets s’animent grâce à une force merveilleuse qu’ils portent en eux. Dans mes scènes d’ici ou d’ailleurs, un monde étonnant se révèle. Les épouvantails dansent, les fleurs murmurent entre elles, les bonhommes de neige se réveillent…  

J’utilise dans mes paysages nocturnes des couleurs dynamiques et lumineuses pour favoriser le sentiment d’émerveillement auprès de l’observateur. Au cœur de la nuit, une luminosité est toujours présente. Le traitement de l’image est fantaisiste et expressif. Chaque titre choisit avec soin amorce une narration et fait appel à l’imaginaire. Le tableau déborde ainsi du cadre temporel dans lequel il semblait fixé au départ, il devient vivant!  

Je souhaite que, posant les yeux sur mon œuvre, les gens retrouvent l’émerveillement en eux. Ce sentiment est celui du « tout est possible » et nous rappelle que nous sommes avant tout des êtres divins. Ce sentiment prend beaucoup de place en moi. C’est comme un miracle, une magie qui opère. C’est ce que je souhaite transmettre. 
Je convie l’observateur à entrer dans cet univers de fantaisie et d’enchantement. 
Note : L’animisme est la croyance qu’une âme réside dans chaque objet, commandant son existence et influençant la vie et des événements humains dans le monde normal. 

Enregistrer un commentaire